NewTek Studio | Interactive Demo

NewTek sauve le producteur de jeux vidéo LocalGames de la catastrophe de la COVID-19

29 avril 2021, par Brian Leopold

Lire l'article complet

« Étant donné que l'intégralité de notre contenu se trouve sur le réseau, nous avons besoin d'un workflow qui nous permet de diffuser efficacement des vidéos sur le réseau, explique Bernabe Pizurnia, PDG de LocalGames, une société de production vidéo d'Amérique latine. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi NewTek, dont les produits sont pensés pour le streaming en direct. »

En 2020 et suite à la pandémie de COVID-19, LocalGames a réalisé que son workflow traditionnel de diffusions en direct de tournois d'e-gaming était irréaliste. La société ne pouvait plus réaliser ses diffusions dans des salles remplies de passionnés de jeux vidéo, impatients de voir leurs champions s'affronter pour des millions de dollars. Les diffusions de tournois de jeux vidéo, véritable moteur de l'entreprise, étaient maintenues, mais toutes les compétitions étaient réalisées de manière virtuelle : plus de salles remplies de spectateurs, plus de concurrents sur site et des frontières internationales fermées. LocalGames n'avait qu'un peu plus d'une semaine pour s'adapter à ce changement, ou elle frôlerait la catastrophe. Il lui fallait donc rapidement repenser toutes ses productions.

Face à cette sombre réalité, l'équipe de LocalGames était convaincue qu'elle devrait investir massivement dans de nouveaux équipements et consacrer beaucoup de temps à la mise en œuvre d'un nouveau workflow complexe, dans une tentative désespérée de sauver son activité.

C'est alors qu'arriva NewTek. Non seulement LocalGames a su faire face aux défis rencontrés, mais l'entreprise a également réussi à atteindre des sommets en dépit de la situation.

LOCALGAMES : UN PIONNIER DU SECTEUR DE LA VIDÉO D'E-GAMING

« Nous collaborons avec des entreprises internationales d'e-sport comme Riot Games (développeur de League of Legends, entre autres) et LVP (promoteur de tournois professionnels d'e-sport pour Fortnite, Free Fire, League of Legends et d'autres jeux en ligne incontournables) pour produire des broadcasts de tournois de jeux en ligne en direct », explique M. Pizurnia depuis Mexico, en pleine préparation d'un tournoi pour Garena Free Fire, un jeu de battle royale sur mobile.

« Nous sommes la seule société à le faire à grande échelle en Amérique latine, ajoute-t-il. Il existe des acteurs similaires aux États-Unis et en Europe, mais pas dans cette partie du monde. Nous nous sommes rendus au Pérou, en Argentine, au Brésil, au Chili, et sommes maintenant au Mexique. Nous ne disposons pas d'une grande équipe de production, mais nos collaborateurs viennent du Venezuela, de l'Uruguay, du Chili et du Mexique. Nous sommes vraiment une société internationale, à l'image du sport que nous couvrons. »

E-SPORT : UNE SUCCESS STORY INTERNATIONALE

Rien qu'aux États-Unis, le chiffre d'affaires de l'e-sport devait dépasser le milliard de dollars en 2020, avant que la pandémie ne survienne. Depuis 2012, les revenus mondiaux de cette discipline ont été multipliés par dix. Avec des prix par équipe dépassant le million de dollars pour les tournois les plus prestigieux, l'e-sport rapporte gros et LocalGames est bien placée pour surfer sur la vague du succès.

« C'est un public à haut revenu, indique M. Pizurnia. Pour participer à des jeux en ligne, il faut du matériel de très haute qualité, que l'on soit un joueur professionnel ou non : un bon ordinateur et une bonne carte graphique sont essentiels. Contrairement aux sports traditionnels tels que le football, qui ne nécessitent qu'un ballon, l'e-sport requiert un certain engagement financier. Notre public se trouve donc généralement dans une bonne situation financière. Nos téléspectateurs sont composés à 90 % d'hommes et ont entre 12 et 50 ans. »

Selon M. Pizurnia, de plus en plus de téléspectateurs de la tranche d'âge supérieure, qui ont commencé avec leurs consoles de jeux des années 80, deviennent de fervents supporters de ce sport. Le public des productions de LocalGames est souvent féru de technologies et, contrairement aux événements sportifs traditionnels, il n'est pas attaché aux médias grand public. Les téléspectateurs d'e-sport ont tendance à regarder les tournois sur leur ordinateur ou appareil mobile.

« La grande différence entre la production d'e-sport et de sport télévisé classique, c'est que nous diffusons les événements sans interruption publicitaire et que nos broadcasts sont normalement proposés sur des plateformes comme Twitch ou YouTube, voire par liaison directe, explique M. Pizurnia. La stabilité du réseau et du workflow doit être très précise. Les tournois que nous couvrons durent habituellement quatre à cinq heures, sans pause. Les matchs s'enchaînent. Nous avons déjà atteint sept heures d'affilée, une longue journée pour l'équipe. »

LA DIFFUSION TOUT-TERRAIN

Produire du contenu depuis n'importe quelle partie de l'Amérique latine peut être un défi, surtout lorsque les productions sont diffusées sur différents sites. « La distribution ne dépend que des clients, déclare M. Pizurnia. La transmission se fait toujours en streaming sur la chaîne officielle du client. S'il s'agit de Riot Games, le programme audiovisuel est visible sur Riot Games LATAM ; pour Garena, il est visible sur les chaînes de Gaia Gaming. Nous travaillons toujours en tant que producteur intermédiaire et transmettons le contenu là où on nous le demande. » Pour distribuer ce contenu plus efficacement, LocalGames a créé son propre CDN sur Amazon, un réseau qui couvre l'Amérique latine.

DÉCOUVREZ NEWTEK, LA SOLUTION DE STREAMING ULTIME

Pour atteindre ses objectifs post-pandémie, LocalGames a acheté un TriCaster® Mini 4K. Cet appareil est facile à transporter et assez puissant pour gérer les productions les plus complexes. Pour l'entreprise, la décision d'acheter ce TriCaster n'était pas qu'une question d'efficacité de workflow ; elle était également plus logique sur le plan financier. « Nous sommes en concurrence avec des sociétés de production traditionnelles, qui ont des workflows classiques pour ces tâches de production, explique M. Pizurnia. Du fait de leur ancienne technologie, leur produit final est très cher par rapport au nôtre, qui est aussi beaucoup plus polyvalent, dans la mesure où le workflow est déjà conçu pour le streaming. C'est l'une des raisons de notre succès. »

ADOPTION DU TRICASTER

De nombreux collaborateurs de LocalGames sont issus de cet ancien monde de la production audiovisuelle, mais comme le précise Rodrigo Cotiart, ingénieur audiovisuel chez LocalGames et opérateur en chef sur le TriCaster : « J'ai trouvé le TriCaster très facile à maîtriser. Et je ne suis pas le genre de personne qui aime lire les manuels, je préfère apprendre sur le tas. Alors, je me suis lancé : je me suis assis devant le TriCaster et je l'ai essayé. Je l'ai trouvé très intuitif. C'est comme ça que j'ai appris à enregistrer des macros, à créer des préréglages de caméra, à modifier l'écran multivues et à concevoir des animations buffer. Je ne saurais trop insister sur l'importance de se lancer et d'essayer. Je n'ai toujours pas lu le manuel ».

LE 3PLAY FACILITE LE REPLAY

Comme pour tout diffuseur sportif, les replays sont un outil de production important de l'arsenal de LocalGames. La société a ainsi utilisé le 3Play® de NewTek afin de produire des replays pour ses programmes audiovisuels d'e-gaming ; son tout premier appareil NewTek, acheté avant la pandémie de COVID-19. C'est notamment grâce à la fiabilité et à la polyvalence du 3Play que LocalGames n'a eu aucun mal à se tourner vers NewTek lorsque la pandémie a frappé.

« À l'époque où je faisais des broadcasts, j'avais l'habitude d'utiliser un EVS ou un K2 pour les replays, explique M. Cotiart. L'adoption du 3Play a été extrêmement simple. Seul l'emplacement des boutons a changé. Honnêtement, je trouve que le 3Play est beaucoup plus polyvalent et dynamique que d'autres appareils, et tout cela à un prix beaucoup plus abordable. Nous en sommes très satisfaits. »

Dans le monde de la production e-gaming, les replays jouent un rôle important, propre à cette discipline. Ils permettent en effet de retenir le public pendant les courtes pauses entre les matchs d'un tournoi.

« Entre les matchs, nous pouvons perdre jusqu'à 60 % de notre public, déclare Bernabe Pizurnia. C'est donc un défi de proposer un contenu unique et amusant pendant ces quelques minutes d'intervalle. C'est à ce moment-là que nous pouvons utiliser notre 3Play pour lancer des replays. Notre public est comme une communauté : entre les matchs, nous essayons de les faire participer à l'événement. Nous espérons ainsi prolonger leur temps de visionnage et leur exposition au message du client. »

SPARK ET NDI® : UNE UTILISATION UNIQUE

LocalGames utilise régulièrement NDI® (Network Device Interface), une norme logicielle révolutionnaire développée par NewTek, qui permet aux produits compatibles avec la vidéo de communiquer, d'envoyer et de recevoir du contenu audio et vidéo haute définition sur le réseau informatique, à un niveau de qualité supérieur adapté au switching dans un environnement de production en temps réel. « Nous utilisions déjà NDI en tant que protocole gratuit avant même d'acheter notre premier appareil NewTek », confie M. Pizurnia.

La société possède également quatre NewTek Spark Plus, qui jouent un rôle essentiel dans ses productions repensées. Les convertisseurs Spark Plus permettent aux producteurs d'enregistrer de la vidéo à partir de caméras numériques et d'autres appareils, en mode sans fil ou sur un réseau Ethernet. Le Spark convertit les sources vidéo HDMI ou SDI en NDI, ce qui les rend disponibles en tant que source vidéo.

Alors que de nombreux propriétaires se servent de leur Spark pour intégrer des caméras distantes situées n'importe où sur le réseau dans un TriCaster, LocalGames a trouvé une façon unique d'utiliser ces appareils polyvalents. Après l'achat de son TriCaster Mini 4K, la société disposait d'anciens équipements non-NDI qu'elle devait continuer à utiliser. En raccordant ces anciens équipements à une unité Spark, LocalGames a pu continuer à les utiliser tout en profitant des avantages technologiques offerts par le TriCaster.

NEWTEK À LA RESCOUSSE

Début 2020, la planète entière était confinée. LocalGames a reçu un appel juste avant un grand tournoi. Ce dernier était annulé, mais celui du week-end suivant allait se dérouler comme prévu, de manière entièrement virtuelle. Sans site physique ni foule, avec des frontières internationales fermées. Tous les participants allaient donc jouer de chez eux.

« Nous avons eu cinq jours pour concevoir et appliquer un nouveau workflow, en travaillant 24 h sur 24, déclare Bernabe Pizurnia. C'était un défi de taille. Mais le spectacle devait continuer pour que nous puissions survivre. Nous devions évoluer et nous réinventer. »

Une fois la panique passée, M. Pizurnia a appelé Adrian Bazan, directeur commercial de NewTek pour l'Amérique latine.

« Ils avaient dépassé le stade de la panique à ce moment-là, se souvient M. Bazan. Ils étaient raisonnablement inquiets. Ils utilisaient plusieurs produits NewTek et voulaient savoir ce que nous pouvions faire pour les aider à repenser leur workflow. Heureusement, nous avons pu exaucer tous leurs souhaits. »

UN NOUVEAU TRICASTER MINI 4K

La première étape a été de commander ce nouveau TriCaster Mini 4K. Grâce au réseau de distribution de NewTek en Amérique latine, M. Bazan a pu en faire livrer un quelques heures après avoir procédé à la commande, ce qui a permis à l'équipe de LocalGames de commencer à travailler jour et nuit pour se préparer à une toute nouvelle façon de produire.

« De par son expérience avec NewTek, LocalGames savait que le TriCaster pouvait lui fournir la solution qu'elle recherchait, explique M. Bazan. Mais l'entreprise était encore sceptique et ne nous faisait pas encore totalement confiance. »

Pour LocalGames, les défis étaient multiples : tous les animateurs face caméra étaient éparpillés aux quatre coins de l'Amérique latine et ne pouvaient pas voyager, chacun devant donc travailler de son domicile. Le matériel audiovisuel, lui, devait pouvoir accéder au serveur exécutant le jeu, qui pouvait se trouver dans une demi-douzaine de pays.

COMPATIBILITÉ AUDIO DANTE

Tous les participants devaient également pouvoir s'entendre et se parler. « La configuration en mix-minus de toutes ces personnes réparties en différents lieux était un défi, confie M. Bazan. Heureusement, le Mini 4K est équipé de l'audio Dante. C'était vraiment le seul moyen de répondre aux besoins audio. »

« Nous devons beaucoup à Adrian Bazan, admet Rodrigo Cotiart. Il a été à nos côtés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et a beaucoup contribué au workflow final. Chaque fois que nous rencontrions un obstacle et pensions avoir atteint les limites du TriCaster, Adrian a trouvé une solution qui nous a permis de continuer. »

CONTINUER À SE DÉVELOPPER MALGRÉ LA COVID-19

Quelques jours seulement après ce grand bouleversement, LocalGames diffusait son premier broadcast repensé, avec l'aide d'un nouveau TriCaster Mini 4K.

« Ça s'est très bien passé, déclare M. Bazan. Les clients, les téléspectateurs et même l'équipe de production ont été impressionnés de tout ce qui a été accompli en si peu de temps. Quant à LocalGames, ils étaient ravis de ne pas avoir explosé leur budget pour pouvoir continuer à produire. »

Ce premier succès a conduit à un plus important développement : « Ce premier broadcast a été réalisé avec des boîtes vidéo sur un arrière-plan graphique, explique M. Cotiart. Nous avons alors réalisé que nous pouvions en faire plus et c'est là que nous avons commencé à ajouter des plateaux virtuels à l'aide du Virtual Set Editor de NewTek. »

Un autre projet facile à mettre à œuvre, comme l'a annoncé M. Bazan, puisque cette fonction était déjà intégrée au TriCaster. La semaine suivante, il était possible de voir les animateurs assis sur un plateau virtuel fraîchement conçu, un aspect apprécié par les clients, poussant LocalGames à développer encore plus ses productions.

« Ce sont des concepteurs et des fabricants de jeux vidéo, déclare M. Bazan à propos de ses clients. Ils voulaient donc que l'arrière-plan graphique ressemble davantage à un jeu vidéo. J'ai aidé LocalGames à trouver un moyen d'incorporer Unreal Engine dans son package graphique. Le TriCaster dispose d'un plug-in qui permet d'intégrer facilement ces contenus graphiques. Unreal Engine lui-même est un programme complexe qui nécessite des concepteurs et des codeurs, mais une fois que vous avez conçu le package graphique, le TriCaster est immédiatement prêt à incorporer ce contenu. »

UN DEUXIÈME TRICASTER MINI

Avec tout son développement lié à la COVID-19, LocalGames a rapidement maximisé le rendement de son nouveau TriCaster Mini 4K. Sans surprise, M. Pizurnia a alors rappelé Adrian Bazan de NewTek pour commander un deuxième TriCaster Mini 4K et développer encore un peu plus ses productions.

« C'est incroyable à dire, mais la pandémie nous a en fait rendus plus forts, déclare M. Pizurnia. La crise sanitaire nous a poussés à trouver de nouveaux outils, à utiliser des plateaux virtuels et à intégrer Unreal Engine. Elle nous a propulsés vers l'avenir et obligés à tirer le meilleur parti des dernières technologies. »

« La croissance de notre entreprise a été exponentielle. Honnêtement, je ne sais pas jusqu'où nous pouvons aller à l'avenir, mais nous tournons à plein régime. Un tout nouveau monde de possibilités s'est ouvert à nous. »

LA MAGIE SIGNÉE NEWTEK

Sans surprise, l'entreprise LocalGames s'est tournée vers Adrian Bazan, son partenaire de confiance chez NewTek, paniquée lorsqu'elle a vu la pandémie de COVID-19 bouleverser ses activités de production. La vraie surprise a été lorsque l'entreprise a découvert que toutes les solutions de production qu'elle recherchait étaient déjà intégrées dans un seul et même équipement, répondant à ses besoins et à son budget.

Toutefois, soyons honnêtes : la transformation de LocalGames ne s'est pas faite en un claquement de doigts. Il lui a fallu beaucoup de travail et de persévérance, et beaucoup d'aide de ses partenaires de NewTek. Mais grâce à la puissance du TriCaster et à la flexibilité de la technologie de NewTek, LocalGames a pu changer rapidement de direction, repenser son workflow et continuer à produire du contenu sans perdre de temps.

Une fois la pandémie terminée et avec l'appui continu de NewTek, LocalGames se prépare à développer encore plus son activité.

Lire l'article complet

Share this article:

TriCaster, Education, NDI, Home Page, Broadcast - Traditional, Broadcast - Web, Broadcast, Cameras, Customer Stories, Government, Live Production, Live Streaming, NDI Page, Popular Stories, NewTek NDI PTZ1 Camera, Public Access, Streaming, TriCaster Page, TriCaster TC1, TriCaster Mini,

Éducation, NDI, TriCaster


Points de vente
des produits NewTek

NewTek dispose d'un réseau de distributeurs, partout dans le monde. Ces professionnels maîtrisent nos produits, et connaissent bien le secteur du streaming et de la production vidéo.

Utilisez cet outil pour trouver un distributeur NewTek près de chez vous.

Trouver un distributeur

Contactez un spécialiste de nos solutions

Bénéficiez de conseils d'experts sur un workflow de production live avec les systèmes NewTek et NDI, ou laissez-nous vous mettre en relation avec l'un de nos partenaires locaux. Nos experts en solutions sont là pour vous aider.